Pédagogie

Nous sommes dans un paradigme culturel qui privilégie l’individu et dans le meilleur des cas la personne. La confiance, le désir, et le plaisir sont trois données fondamentales de l’apprentissage du théâtre.
Le théâtre est lié depuis toujours à la comédie, au travail de l’esprit, la troupe, l’écriture. Individu créateur, travailler l’imaginaire, la poésie, l’espace…
Transmettre, c’est aussi apprendre à regarder, à écouter, remettre en question toutes les certitudes.
Eveiller ou mettre en valeur la sensibilité qui caractérise l’individu, parce que le théâtre est cet outil merveilleux qui permet de prendre conscience de sa propre humanité, c’est une quête permanente de la joie de vivre.
L’artiste est un passeur, témoin, accoucheur, la transmission permet d’interroger ce qui constitue la part inaliénable et partageable en soi. 



1 – Structure de la transmission artistique : intégrer une activité corporelle. L’expérience de l’élève seul en situation de jeu, l’expérience du groupe en regard actif, l’expérience collective partagée en jeu, l’expérience de l’intervenant dehors/dedans. Développer l’imaginaire poétique, comprendre et écouter son corps, travailler et maîtriser la voix, travailler sur l’espace et l’ouverture aux autres. Capacités de perception et de sollicitation sensorielle et émotionnelle. Capacité intuitive à capter des énergies, esprit de créativité visant à surprendre à questionner l’autre dans le groupe. 



2 – Objectifs pédagogiques : construire un projet pour sensibiliser les stagiaires au théâtre, leur donner des outils afin qu’ils abordent dans une pratique les esthétiques théâtrales d’aujourd’hui de façon ludique et décomplexée. Une mise en confiance de la personne de sorte qu’elle ose prendre des risques sans être en danger, c’est-à-dire qu’elle puisse se perdre, maîtriser, reprendre, dans un modelage autonome constant. Les moyens utilisés : jeux d’acteurs, expression corporelle, improvisations, travail de textes, connaissance des métiers qui englobent le théâtre. 



3 – Méthode du pédagogue : encourager les élèves à chercher. Mettre en place un processus de régulation (bilan, retour, temps de parole). Mettre sa réactivité, son devoir de bienveillance au service du stagiaire. Ecouter les envies de celui-ci, développer l’esprit critique du groupe, différencier critique et jugement. Créer une confiance aller/retour entre individu et groupe et entre stagiaire et intervenant. 

Les commentaires sont fermés.